A propos des éditions Edysseus

Publié le par Daval

Qui ?
 
 
 
Comment s'est crée Edysseus ?

Boris : Mathias a conçu le projet de monter une maison d'édition il y a de nombreuses années de cela. Toutefois, l'occasion de s'étant pas présentée pour le concrétiser, Edysseus est restée dans une de ses boîtes à idées, la huitième en partant de la gauche pour être précis (vous pouvez jeter un coup d'oeil à son site perso et vous verrez que je n'invente rien !)

De mon côté, après le décès de ma mère, j'avais fait le projet d'écrire un livre sur le monde de la médecine, et je me suis dit que ce serait parfait pour lancer Edysseus. Je lui ait donc proposé, et on s'est lancés ! Très vite, on a fait une série de rencontres, et la machine s'est mise en route... 


Est-ce que c'est difficile de faire tourner une édition comme la votre en France ?


Mathias : publier des livres n'a rien de compliqué : aujourd'hui, n'importe qui peut le faire grâce à la popularisation de l'informatique. Ce qui est plus difficile, c'est trouver une approche, un ton, et surtout un distributeur ! Le système de l'édition français est extrêmement institutionnalisé, normalisé : la plupart des libraires ne prennent que les livres des maisons connues, et ignorent souvent les petites éditions. Cette frilosité s'explique en grande partie par le fait que nous vivons une époque d'incertitude et que personne n'ose s'écarter des chemins en place, mais elle n'en est pas moins préjudiciable.

Heureusement, nous avons eu la chance de trouver Servedit, un distributeur qui nous a soutenu dans notre démarche, ce qui nous permet aujourd'hui de démarrer dans les réseaux de distribution et de diffusion classiques. Par ailleurs, en dépit d'une certaine forme d'apathie, la France reste un pays profondément amoureux des livres. 


Quelles solutions pour faire évoluer le monde de l'édition actuel ?


Il se produit aujourd'hui une révolution silencieuse, principalement due au développement fantastiques d'Internet. Depuis que ls gens peuvent librement partager leurs idées et leurs fichiers médias par le biais du Net, les mentalités se modifient progressivement. On passe ainsi d'une conception très restrictive du droit d'auteur à la notion de copyleft, c'est-à-dire d'oeuvre collective. Nous pensons que l'édition de demain devra nécessairement intégrer ce facteur pour arriver à un système beaucoup plus souple, où l'échange sera valorisé au profit de la notion de propriété intellectuelle.
 
D'ailleurs, notre premier projet lié à l'édition portait précisément sur cela, puisqu'en 1999, nous avons crée www.contedauteur.com, qui permet de faire du live publishing, c'est-à-dire de mettre immédiatement en ligne n'importe quel texte !
 

Alors comme ça, Internet va changer le monde ?
 
 
En fait, Internet a déjà changé le monde. Ou, plutôt, il a servi de moyen pour nous montrer que nous pouvions le changer et inventer un système différent...
 
 

Publié dans EDYSSEUS

Commenter cet article